G-P5Z9FR4YL1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lagruère

  • A Lagruère : Une fournée à l'ancienne pour la fête du four à pain

    IMG_8758.JPG

    «Heureux comme un boulanger». Tous les éléments étaient réunis, dimanche matin 12 mai pour que la cuisson des boules de pain dans le vieux four à bois de Roumat soit réussie. Tenant de ses deux mains expertes la pelle à enfourner, le boulanger bénévole Jean-Paul Carrera retrouvait son savoir-faire en plaçant sur la sole une centaine de boules de pâte. Jean-Paul Carrera est entré en formation en 1977 dans la boulangerie de Pierre Couzard à Calonges. Il y a exercé pendant 17 ans. «Maintenant à la retraite, je crois que le vieux four à pain de Roumat sera désormais un rendez-vous annuel incontournable» a reconnu le boulanger bénévole. La cuisson annuelle dans le vieux four à bois pour la 17e édition de cette fête champêtre avec marché fermier et animation musicale a été préparée par la section patrimoine du foyer rural présidé par Patricia Iseppi. Bernard Cazalis a œuvré pour mettre en chauffe tous les 2 ou 3 jours la sole et la voûte du four. Et le public était au rendez-vous dimanche matin pour voir roussir les beaux pains ronds à déguster sans modération.

  • A Lagruère : Les 100 km de la Garonne en étape au port des Rêves

    Resized_20240504_120122.jpg

    Le site du Port des Rêves entre Canal et Garonne a servi, samedi 4 mai, d'étape pique-nique à midi pour la randonnée palmée intitulée «Les 100 km de Garonne» organisée par le club Bordeaux palmes aventure présidée par Christian Bousquet. «Ce n'est pas une compétition mais un rassemblement longue distance sur deux jours avec des nageurs de tout l'hexagone» a déclaré le président en étant accueilli sur le site par le maire Jacques Verdelet. Le départ avait été donné samedi à 7 h 30 à Port-Sainte-Marie et l'arrivée était prévue à Bourdelles en Gironde vers 19 heures soit 70 kilomètres dans la journée. Les 50 nageurs palmés avec leurs flotteurs devaient s'arrêter à Saint-Léger, aux Roches de Reculay, au Port des Rêves, à Marmande, à Couthures-sur-Garonne. La deuxième étape de dimanche 5 mai partait de Bourdelles et arrivait à Barsac. Plusieurs champions de France étaient présents pour ces 100 kilomètres. Les compétitions de nage palmée avec flotteur comprennent trois disciplines : le plat (comme les 100 km de Garonne), la descente de grosses rivières et le slalom.

  • A Lagruère : Les archers sur le pas de tir

    IMG_7391.JPG

    Créée en septembre 2006, la section tir à l'arc du Foyer rural affiliée à l'Ufolep vient de rentrer dans une nouvelle dimension avec la participation à quelques compétitions. Depuis la création du club, c'était plutôt en loisirs que les pratiquants tiraient les flèches dans les cibles du pas de tir situé sur la rive droite du Canal de Garonne en face de la halte nautique. Mais depuis ce début d'année 2024, ils sont 4 jeunes (Pablo Laulan, Yohan Castelain, Matéo Manfé-Lebris, Enora Chechin) à avoir participé avec de bons résultats à des challenges en Gironde à Audenge, à Saint-selve et à Bègles. «Profiter de l'instant, la précision, la maîtrise de soi et la concentration», voilà ce qui attire le plus jeune d'entre eux Pablo Laulan, comme il l'a reconnu mercredi 10 avril après la séance d'entraînement. Les bénévoles de la section viennent de rénover le pas de tir. Les séances du mercredi et du samedi de 14 h 30 à 16 heures sont encadrées par trois moniteurs diplômés Ufolep : Anne-Marie Dubois (responsable de la section), François Floch, André Decaens (niveau 2).

  • A Lagruère : La deuxième édition de la marche solidaire se déroulera le 14 avril

    IMG_7009.JPG

    Pour Christelle Arduini, la solidarité n'est pas un vain mot. Elle a eu l'occasion d'en bénéficier de la part de trois associations après le diagnostic d'une leucémie chez son fils Mathis en 2021. «Mathis est toujours en traitement actuellement mais la rémission de la maladie est en cours» a déclaré Christelle Arduini mardi 3 avril en fin de journée. Elle présentait la deuxième édition de la marche solidaire dont les bénéfices seront versés au profit des associations de soutien aux enfants malades. «Avec mon expérience personnelle difficile, j'ai voulu créer une association pour aider d'autres parents» a-t-elle insisté. C'est ainsi qu'est née la section Bulles de rêve au sein du Foyer rural. La 2e édition de la marche solidaire, organisée par Bulles de Rêve, aura lieu dimanche 14 avril avec un départ à 9 heures du Port des Rêves. Deux parcours de trail et marche seront proposés sur une distance de 5 kilomètres (7 €) et 15 kilomètres avec ravitaillement (10 €). Les inscriptions seront prises à partir de 7 h 45. «Une boîte à dons sera disponible sur site».

  • A Lagruère : L'association Vivier du Bos prône une transition agroécologique

    20240214_144212.jpg

    Mercredi 14 février dans l'après-midi, l'assemblée générale de l'association «Vivier du Bos» s'est tenue dans la salle municipale Michel Fourcaud. «Cette association est née de la volonté des élus de développer un projet de transition agro écologique lié à l’extension de la gravière située sur la commune et gérée par la société Lafarge Granulat» a rappelé le maire Jacques Verdelet. Noël Payovitch, président de l'association a dressé le bilan financier et moral des deux années d’existence de l'association. «L'association a récupéré, en ce début 2024, une ferme avec 35 hectares de terres agricoles située au milieu de la zone gravière. Elle a distribué ces terres à de jeunes agriculteurs de la commune dont 12 hectares à un paysan boulanger en bio» a insisté le président. Ce jeune paysan boulanger, présent à l'assemblée générale, en a profité pour présenter son projet. Noël Payovitch a aussi évoqué les entretiens avec les différents partenaires pour qu'une partie des terres devienne une zone expérimentale afin de préparer les transitions agro-écologiques. «Les défis à relever sont immenses pour la gestion de l'eau, la diminution des gaz à effets de serres, l'autonomie alimentaire et énergétique» a déclaré le président. «Ces projets ont le soutien des élus de la commune mais aussi de Val de Garonne Agglomération (VGA) et de la Région Nouvelle Aquitaine». «La coopération avec la société Lafarge, gestionnaire de la gravière, ainsi que de nombreux partenaires liés au projet comme la société pour l'étude, la protection et l'aménagement de la nature en Lot et Garonne (Sepanlog), Terre de Lien, le syndicat mixte d’étude et d'aménagement de la Garonne (Smeag), l'association Vivier du Bos agit en faveur du climat et élabore des projets innovants sur le territoire» a conclu Noël Payovitch. L'inauguration du lac du Graoux, gravière arrivée en fin d'exploitation et propriété de la commune, aura lieu le samedi 15 juin. Le site sera ouvert au public pour un parcours aménagé et réglementé à vocation pédagogique.