G-P5Z9FR4YL1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bouglon

  • A Bouglon : D'un four à l'autre entre Caumont et Bouglon

    IMG_0734.JPG

    « La bonne odeur du pain frais cuit au four à bois au cœur du village doit se répandre, ce dimanche matin 30 juin, jusqu’au Clavier et à Argenton. Cela veut dire pour les habitants que le boulanger ne s’est pas endormi aujourd’hui ». Avec la fête organisée dimanche par l’association Les quatre vents du Bouglonnais, Yvan Lambrot, le dernier boulanger en exercice à s’être servi du four jusqu’en 1964, revivait sa jeunesse. Dimanche les boulangers en exercice étaient Michel Schemann et Jérôme Vigneau. Ils ont pétri la pâte dans le pétrin offert généreusement par Sophie et Thierry Maronnier, boulangers à Casteljaloux. La fournée du jour avec 220 pains était faite en mémoire de Claude Cachaud, l’ancien boulanger de Fourques récemment disparu et qui avait participé bénévolement à la remise en service du four. L’association « Caumont et son histoire » avait aussi mis en chauffe le vieux four caumontais de la maison du Patrimoine pour la cuisson de viennoiseries. Celles-ci ont été apportées à Bouglon par le Deuch Caumont club qui a proposé des balades en 2 CV.

    IMG_0736.JPG

  • A Bouglon : Le premier anniversaire de la SO vélo fêté ... sous la pluie

    IMG_0572.JPG

    « Un premier anniversaire pluvieux donc un anniversaire heureux ». Raymond Girardi, président de la communauté de communes des Coteaux et Landes de Gascogne (CCCLG), a repris à son compte le célèbre dicton samedi matin 22 juin à la halte du Clavier. Avec une douzaine de cyclistes du cyclo club casteljalousain dont le président Jean-Paul Ounzari, il venait de terminer, sous une petite pluie fine, la randonnée du premier anniversaire commencée à Casteljaloux. 65 000 utilisateurs En présence de quelques maires de la CCCLG, le président a rappelé l’historique de la SO vélo. « Un véritable succès » s’est félicité Raymond Girardi en évoquant le nombre impressionnant d’utilisateurs enregistrés par deux compteurs installés en avril. « Cela représente une estimation annuelle de 65 000 utilisateurs. Comment faire mieux maintenant ? ». Le président a confirmé que des négociations étaient en cours pour prolonger la SO vélo de Pindères à la limite avec le département des Landes, soit 28 kilomètres. La batucada d’Argenton a animé ensuite la fin de la cérémonie anniversaire.

  • A Argenton : Le théâtre comme terrain de jeu des écoliers

    THEATREATELIERARGENTON.jpg

    Cette année encore, les acteurs de la Compagnie LES 11% sont venus animer des ateliers de théâtre à Argenton et à Bouglon, deux écoles du regroupement pédagogique intercommunal (RPI). Dans la matinée du vendredi 17 mai, deux comédiens de la compagnie, Loïc et Charly, ont su embarquer les enfants dans les JO 2024 avec des exercices d'écoute, de corps en jeu, d'improvisation pour que les enfants puissent se plonger dans le théâtre, et en apprendre plus en s'amusant. Cette initiative pour le RPI en partenariat avec la mairie de Bouglon permet aux plus jeunes d'investir un autre terrain de jeu qui les mènera vers une représentation offerte à l'occasion du festival L'Ethéâtrale. Le festival aura lieu dans un nouveau format du 19 au 25 août avec du lundi au dimanche : un spectacle à 10 heures pour les jeunes et un autre le soir avec une nouvelle création de la compagnie. La 4e édition du festival l'Ethéâtrale aura lieu dans un cadre naturel au lieu-dit Lafagne.

  • A Bouglon : Les travaux de l'espace Le Foirail officiellement lancés

    IMG_7418.JPG

    «Enfin le bâtiment Espace le Foirail va prendre ses formes». Le maire José Balaguer ne cachait pas sa satisfaction vendredi 15 avril en début d'après-midi lors de la pose de la première pierre du futur bâtiment municipal. «C'est symbolique certes cette pose des premiers parpaings mais le départ des travaux est effectif» a déclaré le premier édile devant les personnalités invitées parmi lesquelles figuraient Michel Masset, sénateur de Lot-et-Garonne, Julie Castillo et Aymeric Dupuy, conseillers départementaux du canton, Raymond Girardi président de la communauté de communes (CCCLG), Béatrice Lavit présidente de la Caisse d'Allocations Familiales (CAF), Marjorie Lassus maire de Guérin et Daniel Farrugia, maire adjoint de Poussignac. Le projet Espace de vie sociale pour la construction d'un nouveau bâtiment en lieu et place de l'ancien bâtiment de la Poste est né en 2022. La poste, avec son bureau et le logement de fonction, avait été installée sur la place du Foirail en 1974. Elle était devenue communale en 2009. Depuis la déclaration d'insalubrité du vieux bâtiment c'est dans un tout petit local voisin que les services de la Poste communale étaient assurés. Dans le nouvel Espace de vie sociale qui devrait être inauguré fin 2024, les services suivants seront domiciliés : la bibliothèque, l'agence France Services, le cabinet de santé, une salle d'activités et d'accueil personnalisé, un hall d'exposition, l'agence postale communale. Le local occupé par la téléphonie devrait permettre dans deux à trois ans d'autres activités économiques et des sanitaires publics. C'est la fédération intercommunale des associations du Bouglonnais (FIAB) qui sera le lien incontournable avec ce bâtiment d'avant-garde de conception bioclimatique. «Ce sera votre projet du mandat» a retenu Raymond Girardi. Julie Castillo a insisté sur «ce beau projet multigénérationnel de territoire d'un ancien canton». Le sénateur Michel Masset a reconnu que «les territoires ruraux ont encore un rôle à jouer». Béatrice Lavit (CAF) a conclu les interventions en étant «un financeur heureux».

  • A Bouglon : La mairie collecte des bouchons pour Agir cancer en Marmandais

    IMG_6836.JPG

    Depuis mardi matin 26 mars, la commune de Bouglon a rejoint la communauté de collecte des bouchons par l'association Agir Cancer en Marmandais. C'est Marie-Hélène Motreff, secrétaire de l'association, qui a apporté les cartons à la mairie. Elle a été reçue par la secrétaire de mairie Maryse Moralès. «Notre association a été créée en 2018 par quelques membres du Conseil des Sages de Marmande. Une convention existe avec l'association éponyme girondine» a déclaré Marie-Hélène Motreff. «Notre but est d'aider au financement de la recherche contre le cancer en collectant les bouchons de liège et de matière synthétique». La collecte s'étend désormais à tout le Val de Garonne. Les bénévoles de l'association Agir cancer en Marmandais collectent les bouchons qui sont ensuite triés et emballés puis revendus à des usines de recyclage : Amorim au Portugal pour le liège et Nomacorc en Belgique pour le synthétique. «Les fonds générés par la vente de ces bouchons sont directement et intégralement reversés à l'Institut Bergonié de Bordeaux» a insisté Marie-Hélène Motreff.