G-P5Z9FR4YL1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rugby à XIII

  • Au Mas d'Agenais, Scission chez les Treizistes

    IMG_4756.JPG

    Y aurait-il scission chez les treizistes massais ? Tous les documents officiels transmis par la Préfecture semblent confirmer la nouvelle situation. Depuis l'assemblée générale du vendredi 30 juin, l'association «Le Mas XIII» présidé par Franck Labeyrie transfère le siège social avec un nouveau nom au club sportif, provisoirement non communiqué, les comptes, le matériel et les équipes de jeunes à Fauguerolles. Des travaux sont d'ailleurs engagés pour réhabiliter les vestiaires de l'ancien club de football. Par ailleurs une nouvelle association intitulée «Mas XIII» a été créée le 10 juillet au Mas d'Agenais avec un nouveau bureau (1). Philippe Ortolan, président du Comité Départemental, n'était pas informé officiellement donc il ne s'est pas prononcé. Devant cette situation tout à fait inédite, le maire Claude Lagarde et ses adjointes Monique Combes et Lydie Mathieu se sont réunis vendredi matin 4 août à la mairie pour un point presse avec pour objectif «un éclaircissement et un apaisement». Déménagement de «Le Mas XIII» «Je trouve fort regrettable ce transfert à Fauguerolles» a déclaré le maire. «On nous rajoute la faute mais on n'a jamais été averti officiellement» a reconnu Lydie Mathieu. «Je reconnais des discussions compliquées dès le mois de septembre pour le créneau d'entraînement du vendredi soir. Mais aller à Fauguerolles cela va poser des problèmes». Claude Lagarde a rappelé la rencontre avec Franck Labeyrie le 5 décembre 2022 qui a débouché sur un compte rendu cosigné. «Ce document signé par les deux parties sera le témoin de l'engagement que chacun a pris afin de mettre fin aux dérives et d'entamer une nouvelle campagne qui se veut sportive et sociale, car telle est la nature de nos engagements communs». «Or dès le début de l'année, Franck Labeyrie a pris contact avec Maryline De Parscau, maire de Fauguerolles pour un déménagement dans sa commune» a regretté Claude Lagarde sans avoir été informé. Il a précisé que sa collègue avait sollicité une rencontre le 4 mai pour confirmer le projet de déménagement du club treiziste.

    Quid de l'école

    «Jamais je n'ai refusé quoi que ce soit, mais jamais Franck Labeyrie n'a proposé quelque chose. On cherche vraiment à apaiser et à capitaliser sur la richesse de la vie associative. La municipalité n'a jamais eu de problèmes avec les seniors du XIII gascon» a insisté Claude Lagarde. Il a confirmé qu'un accord de principe avait été trouvé pour acheter le terrain pour un deuxième stade d'entraînement. «Je regrette vraiment que le président Labeyrie n'ait pas donné suite à ma demande de lettre d'affiliation à la fédération française de rugby à XIII pour appuyer le dossier auprès de l'agence nationale du sport (ANS)» a regretté le premier édile. D'ici la fin août, il va rencontrer les responsables de la nouvelle association pour connaître leurs objectifs. Une lettre recommandée a été envoyée à Franck Labeyrie pour récupérer les clés du stade et du club house. «J'espère qu'il y aura de nouveau une école de rugby au Mas d'Agenais» a souhaité Lydie Mathieu, adjointe en charge des associations. (1) Le bureau de la nouvelle association «Mas XIII» : président, Jean-Claude Bordes; vice-président, Stéphane Zava; secrétaire, Stéphane Grimard; trésorier, Christophe Villacampa.

  • Au Mas d'Agenais, Mahault Beauvilliers, un jeune treiziste massais international U17 de retour d'Angleterre

    IMGP3634 (2).JPG

    De retour d'une tournée en Angleterre avec l'équipe de France des U17 de rugby à XIII, le jeune Massais Mahault Beauvilliers a été accueilli dans le village patrimonial, dimanche 23 juillet, par Philippe et Céline Ortolan, président et secrétaire du comité départemental de rugby en XIII. Les deux matchs disputés par l'équipe de France U17 au sein de laquelle Mahault Beauvilliers a joué au poste de talonneur se sont déroulés à Warrington face à l’England Community Lions. Au bilan, ce sont deux victoires que les jeunes français ont ramenées d'Outre-Manche. «Nos deux entraîneurs, Patrick Limongi et son adjoint Florent Toss, étaient très contents car c’est la première fois que des Français U17 l’emportent sur les Anglais» a reconnu le jeune international. Une famille de sportifs Mahault Beauvilliers a commencé le rugby à XIII en Baby à Tonneins. «Ce sont mes frères Neels, Maël et Ezio qui m'ont donné envie de jouer à XIII. Eux, ils ont commencé au Mas XIII après des essais au judo et au football». Les parents du jeune international sont aussi des sportifs puisque Christelle, la mère, pratique la course à pied. Stéphane, le père, joue tous les mercredis avec ses copains du XIII gascon. La tête et les jambes «Pour cette saison 2022-2023, j’ai été prêté par le club de Tonneins à celui de Villeneuve-sur-Lot où j’ai joué toute l’année en U17 car je suis surclassé» a déclaré Mahault Beauvilliers. En mars 2022, il a été sélectionné par le Comité 47 pour les Inter Comités dans la catégorie U15 puis en suivant en U17 dans le cadre des Inter Provinces. Cette saison, il a été sélectionné par le Comité 47 pour les Inter comités (U15) et pour un match des Inter Provinces avec l’équipe de la commission nationale des jeunes (CNJ). Mahault Beauvilliers est actuellement scolarisé au CREPS de Toulouse avec le statut de Haut Niveau. Pour la prochaine saison, il aura tout d’abord le bac français et au niveau sportif, il souhaite intégrer les U19 Elite 1 et l'Equipe de France. Philippe et Céline Ortolan du comité départemental sont à fond derrière les objectifs de Mahault.

  • Au Mas d'Agenais, Un entraînement à l'australienne

    Mas XIII n°1.jpg

    Les éducateurs du Mas 13 avaient réservé une surprise aux jeunes treizistes pour le dernier entraînement de mercredi 21 décembre. Connor Terril, Costa Charalambous, Max Nelson et Jordan Plath, joueurs australiens évoluant à Villeneuve, Tonneins et La Réole ont assuré un entraînement à la mode de leur pays.