G-P5Z9FR4YL1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Mas d'Agenais

  • Au Mas d'Agenais, "La vie commerciale du village va avoir un nouveau visage"

    IMG_5786.JPG

    Depuis son élection à la fonction de maire en 2020, Claude Lagarde n'avait pas encore connu la cérémonie des vœux municipaux en présence de ses administrés en raison de la crise sanitaire. C'est désormais chose faite depuis samedi soir 14 janvier dans la salle omnisports et devant plus de 400 personnes. Aux côtés du maire et des conseillers municipaux, étaient présents Juliette Bérégi, directrice de cabinet du Préfet de Lot et Garonne, originaire de la commune et les deux conseillers départementaux suppléants du canton Annie Lagassan et Jérémie Bézos. Jacques Pin, Jacques Verdelet et François Néraud, maires respectifs de Sénestis, Lagruère et Calonges étaient aussi dans la salle.

    Ce que réserve 2023

    Après avoir évoqué les réalisations effectuées, Claude Lagarde a énuméré les grands projets à venir. Des couvertures photovoltaïques vont prendre place sur les principaux bâtiments municipaux. «Avec un coût nul pour la commune, car l’énergéticien choisi pour les travaux prend à sa charge le traitement de l’amiante des toitures déposées» a insisté Claude Lagarde. «La vie commerciale du village va avoir un nouveau visage» a détaillé le maire. «L’épicerie actuelle de la rue du bois va être transférée dans l’immeuble Paulhac en face de la halle, une supérette va être créée dans l'ancien Gamm vert de la route de Calonges, un jeune couple de boulangers-pâtissiers devrait s'installer place de la halle». Par ailleurs la création de l’Espace de médiation Rembrandt dans l’immeuble «Le Grenier» va se poursuivre. Le parking de Galliane, d’intérêt communautaire, devrait voir le jour en 2023. «Le plan de circulation actuel dans le village est insatisfaisant. Il sera revisité» a insisté Claude Lagarde. «Pour l'habitat partagé de l'îlot de la salle Saint-Patrick, les phases architecturale et financière vont commencer pour une fin d’ici 2026. L'étude pour le financement d'un nouveau terrain d'entraînement au stade Norbert Teyssier devrait répondre aux demandes des clubs utilisateurs». La soirée s'est prolongée autour d'un repas avec une ambiance musicale du Duo Cara'velles.

  • Au Mas d'Agenais, Les objectifs de la saison du club de canoë-kayak

    IMG_5197.JPG

    La tribu locale du canoë-kayak s'est enrichie d'une supportrice de choix en la personne de la Conseillère départementale, Julie Castillo. D'ailleurs elle s'est montrée intéressée à l'idée de découvrir le plaisir de la glisse sur les eaux du Canal, en répondant à l'invitation faite par Patrick Parage, le président du club local, samedi 7 janvier en fin de journée dans la salle municipale du Foirail pour l'assemblée générale. Étaient aussi présents Claude Lagarde maire et son adjointe Monique Combes, ainsi qu'une délégation du comité départemental composée de la présidente Stéphanie Rivière, du secrétaire David Zagni et du trésorier Joël Moreau. Les effectifs de fin de saison 2022 du club de canoë-kayak sont à 29 adhérents dont 11 ont moins de 18 ans. Les différents rapports ont fait état des sorties tourisme et en compétition : à savoir sept en descente de rivière dont les championnats de France sprint à Saint-Pierre-de-Boeuf (42) avec Gauthier Beyneix et 13 en slalom dont les championnats de France à Metz (57) avec Yanis Pons. En descente de rivière, le club massais à la 67e place nationale sur 88 clubs classés, compte deux athlètes en Nationale 1 : Antonin et Gauthier Beyneix. En slalom, c'est à la 105e place sur 203 clubs classés que termine le club. Antonin Beyneix en K1U34 et Gauthier Beyneix en C1U34 accèdent à la Nationale 2 pour la saison à venir. Yanis Pons dans les deux embarcations K1U18 et C1U18 reste en Nationale 3. Loris et Ilyam Affre vont compléter l'équipe massaise en slalom pour 2023 avec de réelles ambitions pour accéder à l'élite nationale et à une patrouille pour les championnats de France. Tous les nouveaux adhérents de l'année ont reçu un petit trophée : Joanna et Maïwenn Cardouat, Christopher et Enola Lignac, Gurvan Dorey, Camille Fréchic-Desbats et Joshua Martins. Le club massais accueillera le vendredi 24 février l'assemblée générale du comité départemental. Le maire Claude Lagarde et la Conseillère départementale Julie Castillo ont félicité le club massais pour son dynamisme avant le partage de la galette des rois.

  • Au Mas d'Agenais, Un entraînement à l'australienne

    Mas XIII n°1.jpg

    Les éducateurs du Mas 13 avaient réservé une surprise aux jeunes treizistes pour le dernier entraînement de mercredi 21 décembre. Connor Terril, Costa Charalambous, Max Nelson et Jordan Plath, joueurs australiens évoluant à Villeneuve, Tonneins et La Réole ont assuré un entraînement à la mode de leur pays.

  • Au Mas d'Agenais, Les faits marquants de 2022, de juin à décembre

    IMG_8386.JPG

    Petit tour d'horizon des évènements marquants de l'année 2022 sur le territoire du Mas d'Agenais, rive gauche de la Garonne en Val de Garonne.

    Juin. 4 kayakistes massais participent à la finale de la coupe de France Nationale 3 en Savoie. Les écoliers de Sainte-Marthe partagent un petit-déjeuner avec les collégiens. Les collégiens et les gilets verts nettoient Dame Nature. Une Massaise est championne de France en VTT.

    Juillet. En canoë-kayak, deux Massais sont champions régionaux. Les écoliers présentent leur spectacle de fin d'année aux Allées. Le club de football rend compte de la bonne année sportive. Isabelle Dieuzaide présente ses broderies à la bibliothèque municipale. Le premier chantier de jeunes nettoie le village. Le deuxième marché de producteurs connaît le succès.

    Août. Val de Garonne Agglomération installe un point tourisme à l'écluse. Le jumelage entre Le Mas et Biesheim reprête serment et se donne rendez-vous en Alsace en 2024. Les peintres se retrouvent pour la 8e édition du concours de «Couleurs d'Aquitaine».

    Septembre. Les associations donnent rendez-vous au public pour leur forum. La municipalité honore les bénévoles et les champions. Joël Roy est le nouveau président des chasseurs. Alix Roussel s'installe comme ostéopathe à la Maison de santé. Toute la région porte son regard sur la collégiale et le Rembrandt à l'occasion des Journées du Patrimoine.

    Octobre. L'association Val de Garonne-Québec commémore l'épopée du Massais Jean Larriou. Les associations se mobilisent pour Octobre Rose. L'occupation du stade Norbert Teyssier divise les deux clubs résidents. Le bureau de l'association «Rembrandt au Mas !» démissionne. Le club de canoë-kayak organise le slalom d'automne à la base nautique Jean Dall'Agnol.

    Novembre. Thierry Decrock devient le nouveau président de l'association «Rembrandt au Mas !». L'orchestre d'harmonie des Pompons Bleus de Tonneins présente un concert pour le Téléthon.

    Décembre. Une soixantaine de personnes participent au rassemblement devant la Maison de santé. Le cuisinier de la cantine scolaire part à la retraite.

  • Au Mas d'Agenais, Les faits marquants de 2022, de janvier à mai (1/2)

    IMG_6660.JPG

    Petit tour d'horizon des évènements marquants de l'année 2022 sur le territoire du Mas d'Agenais, rive gauche de la Garonne en Val de Garonne.

    Janvier. Une vitrine ultra-sécurisée qui doit accueillir le tableau de Rembrandt est installée dans la collégiale Saint-Vincent. Le maire Claude Lagarde annonce l'annulation de la cérémonie des vœux municipaux pour la 2e année consécutive mais le renouvellement du serment de jumelage avec Biesheim aura bien lieu pour le 15 août. Les jeunes judokas renouent avec la compétition. Philippe Ortolan est élu président du comité départemental de rugby à XIII.

    Février. Le City stade est ouvert sur l'esplanade de la salle omnisports. L'amicale laïque de Tonneins gestionnaire de l'espace de loisirs jeunes présente un projet pour le budget participatif du Conseil départemental. La construction du nouveau pont sur la Garonne est une nouvelle fois reportée. L'association «Rembrandt au Mas !» soumet au vote des citoyens le projet pour le budget participatif départemental.

    Mars. Le collectif des habitants et professionnels de santé organise une réunion publique sur les déserts médicaux. Le club Harley Davidson d'Agen fait étape sur le parvis de la collégiale. Bernard Lestrade, figure emblématique du village, décède. La section locale de la Fnaca est dissoute. Le club de VTT organise le championnat départemental Ufolep.

    Avril. La traditionnelle fête des Rameaux revient. Les travaux dans la collégiale Saint-Vincent sont terminés. La municipalité lance le projet innovant d'habitats partagés sur l'îlot Saint-Patrick. Le marché gourmand italien est de retour. Chantal Beaucourt devient raconteuse de pays pour le village. Le club de canoë-kayak reconduit un partenariat avec le lycée de Marmande. L'association «Le Mas 20 sur vins» est créée.

    Mai. La 23e édition des Foulées des matins verts revient entre Le Mas et Tonneins. L'évêque d'Agen bénit les travaux de la collégiale lors d'une messe solennelle. Le tableau de Rembrandt est de retour dans la collégiale. Une artiste décoratrice peint une fresque murale au salon La Cuadra.