G-P5Z9FR4YL1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sport - Page 2

  • A Argenton, Deux courses en deux jours

    014-IMG_5534.JPG

    Monter le plus vite les 1,2 km entre le bourg du village et celui de Bouglon est l'objectif des 100 pilotes engagés auprès du club automobile marmandais. En vitesse pure pour la course de côte d’hier et avec des chicanes pour le slalom d'aujourd'hui avec descente en convoi après chaque montée chronométrée.

  • A Argenton, Sur la ligne de départ au pied de la côte

    IMG_4238.JPG

    «La course de côte, également appelé Montagne est au sport automobile ce que le 100 mètres est à l'athlétisme. Le slalom en côte, lui, combine vitesse et maniabilité». Les responsables de l'Ecurie Automobile Marmandaise ont mis la dernière main, lundi 24 juillet, à l'organisation de la 6e course de côte entre Argenton et Bouglon et de la 13e édition du slalom en côte. «Cumuler les deux épreuves permet de réunir deux plateaux différents avec 70 à 100 bolides venus de toute la France. Deux jours de course, c'est deux fois plus d'adrénaline et de spectacle» a déclaré Philippe Quioc, le président de l'association depuis 2022. «Le sport automobile est un sport populaire donc il faut qu'il le reste. L'entrée sur les bords du parcours sera gratuite» a insisté Philippe Quioc. 5 locaux en course Cinq pilotes locaux de l'Ecurie automobile marmandaise seront au départ, samedi 19 et dimanche 20 août : Christophe Mazat, Philippe Quioc, Daniel Lamour, Florian et Romain Patacconi. Ce dernier a d'ailleurs terminé second de la course de côte en 2022 au volant d'une voiture reine pour l'épreuve, une Norma M20 FC. Fabrice Gallo, vainqueur de l'an passé, sera présent pour défendre son titre. Raymond Girardi, maire d'Argenton et président de la CCCLG, s'est félicité lundi soir que cette course soit perpétuée. «Il est très important pour la communauté de communes que tous ceux qui vitalisent le territoire fassent connaître Argenton et Bouglondans tout l'hexagone». Il a d'ailleurs confirmé que des discussions sont en cours avec le Conseil Départemental pour améliorer la bande de roulement dans les plus brefs délais. Au programme. Vendredi 18 août : de 16 heures à 20 heures, vérifications techniques. Samedi 19 août : course de côte avec de 9 heures à 11 heures, essais libres et chronométrés; à 11 h 15, première montée de course; de 13 h 45 à 18 heures, trois autres montées de course. Dimanche 20 août : slalom en côte avec de 9 heures à 11 heures, essais libres et chronométrés; à 11 h 15, première montée de course; de 13 h 45 à 18 heures, trois autres montées de course.

  • Au Mas : Canoë-kayak, cinq slalomeurs en finale de Nationale 2

    023-IMG_2700.JPG

    Depuis la création du club de canoë-kayak en 1986, c'est la première année que des slalomeurs sont sélectionnés pour la finale nationale de la Coupe de France de Nationale 2. La compétition était organisée samedi 8 et dimanche 9 juillet sur le stade d'eaux vives du gave de Pau à Orthez. Loris Affre (en K1 et en C1), Ilyam Affre (en K1), Gauthier Beyneix (en C1) et Antonin Beyneix (en K1) ont obtenu leurs sélections lors des manches à Lochrist dans le Morbihan, à Chateauneuf dans le Cher et à Saint-Pé-de Bigorre dans les Pyrénées-Atlantiques. Pour la première course de qualification samedi après-midi avec 66 concurrents au départ de la course des C1 et 128 pour les K1, un certain nombre (30) étaient pris directement pour la finale. Pour les autres, il fallait passer par la qualification n°2 de dimanche matin avec 10 places supplémentaires. Loris Affre en C1 est le seul massais à avoir validé son billet pour la finale. Il se classe 21e sur les 40 concurrents. La saison sportive n'est pas pour autant terminée. Les championnats de France par catégorie seront disputés sur les eaux de l'Isère à Bourg-Saint-Maurice du 24 au 30 juillet. Deux slalomeurs massais sont sélectionnés : Loris Affre dans la catégorie des U23 en C1 et en K1, Ilyam Affre dans la catégorie des U18 en K1 et en C1.

  • Au Mas d'Agenais, La mascotte du club en nouvelle adhérente

    IMG_2156.JPG

    Le club de football du Mas Athlétic Club (MAC) a tenu son assemblée générale vendredi 23 juin en fin de journée dans la salle des fêtes. Parmi les personnalités invitées figuraient Claude Lagarde et Pierre Imbert, maires respectifs du Mas d'Agenais et de Caumont-sur-Garonne. Dans son rapport, le président Hervé Anciaux a annoncé la couleur pour la saison sportive à venir : «La saison sportive 2022-2023 a été exceptionnelle tant pour les résultats que pour l'engagement des bénévoles, donc je ne peux que rester à la présidence». Il faisait ainsi référence : à la 3e place des féminines en championnat et à leur place de demi-finaliste en coupe, au titre de l'équipe 1 en élite départementale synonyme de montée en régionale 3 et à leur place de finaliste en coupe, à la place de finaliste de l'équipe réserve en coupe, à la montée des U15 en Régionale qui remporte aussi la coupe du Lot et Garonne. Le MAC football compte 267 licenciés. Smati Kanaka a été confirmé comme entraîneur des équipes seniors. «Je salue son professionnalisme, son expertise et sa vision du jeu» a déclaré le président. Le président a remis un bouquet de fleurs à Martine Gibarroux, Jaki Duthil et Liliane Coig. Six nouvelles recrues ont signé pour la prochaine saison et l'équipe féminine va disputer le championnat à 11.

  • Au Mas d'Agenais, Les féminines du Mas XIII championnes de France

    350787951_6456351744425807_9026461210913956025_n.jpg

    Les Walla’Biz (Féminines du Mas XIII) sont entrées dans l’histoire sportive du club, dimanche 28 mai, avec le titre de championne de France de division nationale (DN). En cinq décennies, le club de rugby de la commune a atteint plusieurs finales mais a souvent trébuché sur la dernière marche. En 2022, ce sont les Cadets qui s’inclinaient à Narbonne en Finale du championnat de France U17 Elite face à Carpentras. Cette année, alors qu’on ne les y attendait pas, les Féminines se sont invitées à Narbonne en finale. Après un match pour le moins exceptionnel face à leurs voisines Clairacaises (12-12 à la mi-temps, 22-22 à la fin du temps réglementaire), elles ont remporté le bouclier de Championne de France grâce au nombre d’essais marqués avec un de plus que leurs adversaires. C'est à 9 minutes de la fin du match que tout a basculé. Elles ont d'abord marqué un essai non transformé pour revenir à 22-16. Portées par leurs supporters et la ferveur du Stade de l’Amitié de Narbonne, elles ont remarqué à une minute de la fin du temps réglementaire (22-20). La transformation en coin était primordiale. Avec le coup de pied réussi, le score passait à 22 partout. L’arbitre sifflait la fin du match moins d’une minute après. Le public restait muet jusqu’à ce que le speaker annonce la victoire des Walla’Biz au nombre d’essais marqués, un de plus que les Gazelles. C’est une joie immense qui a envahi toute la délégation Massaise ayant fait le déplacement. Après les Seniors Masculins en 1975 et les Minimes en 1991, les Walla’Biz remportent le 3e titre de Champion de France au Mas d’Agenais en 53 ans d’existence. «Après une saison très compliquée, ce bouclier arrive comme une bouchée d’oxygène. C'est une réelle satisfaction pour tout un club, des bénévoles aux éducateurs de l’école de Rugby, des Minimes, Cadets, Minimes/Cadettes, Féminines et Seniors Loisirs» s'est félicité le président Franck Labeyrie, dimanche soir, au retour dans le village.