G-P5Z9FR4YL1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ccclg - Page 3

  • Coteaux et Landes de Gascogne, L'enfant et l'environnement au coeur d'un colloque

    IMG_0804.JPG

    Le colloque organisé en 2022 par la communauté de communes des Coteaux et Landes de Gascogne (CCCLG) avait connu un véritable succès. «Nous avons donc décidé de le reconduire en 2023 en changeant de thème» a déclaré Raymond Girardi, le président, jeudi 27 avril en début d'après-midi, lors du point presse pour la présentation du colloque «L'enfant et l'environnement». Raymond Girardi était accompagné d'Aymeric Dupuy, vice-président en charge de l'enfance et de Nathalie Rouy, chargée de mission auprès du relais d'assistantes maternelles (RAM). La date choisie est le samedi 13 mai et ce sera dans la salle des fêtes d'Argenton avec un parking sécurisé. «Le thème choisi pour 2023 se rapporte à tout ce qui touche à notre environnement avec les bons gestes et les bons comportements pour préserver la santé. C'est pour cela que tous les âges sont invités» a insisté le président de la CCCLG. Aymeric Dupuy a détaillé le programme de la journée du 13 mai en ajoutant que le service environnement était aussi concerné : à 14 h 15, conférence avec Isabelle Farbos, docteur en génétique et biologie moléculaire; de 14 heures à 17 h 30, 7 ateliers à destination de tous les âges; à 17 h 30, goûter offert par la CCCLG; à 18 heures, spectacle «L'Electro Battucaddie» par la compagnie Les Bruits Sonnants.

  • Au Grézet, Unanimité pour le vote du budget

    IMG_6521.JPG

    «Toutes les délibérations concernant le budget ont été votées à l'unanimité». C'est un résumé simplifié du conseil qui s'est tenu lundi 6 mars en fin de journée dans la maison communautaire. Le consensus tacite était la copie du débat d'orientations budgétaires du lundi 30 janvier (Sud-Ouest du 2 février). Les comptes administratifs (avec un excédent de 2 391 961 € en fonctionnement et un résultat de clôture à - 388 320 € en investissement) et de gestion de 2022 ont donc été adoptés en ouverture du conseil. Taux d'imposition inchangés Les taux d'imposition depuis 2021 ont été reconduits pour 2023. À savoir : 13,31 % pour la taxe d'enlèvement des ordures ménagères (TEOM); 7,45 % pour le foncier bâti; 27,60 % pour le foncier non-bâti; 27,03 % pour la cotisation foncière des entreprises; 8,78 % pour la taxe d'habitation sur les résidences secondaires. Le président Raymond Girardi a présenté, avant le vote du budget, le tableau des indemnités annuelles dont pourraient bénéficier les élus. À savoir : 23 549 € au président, 7 245 € à chaque vice-président. Les délégués dans certains syndicats ou organismes bénéficient aussi d'indemnités : 8 727 € à Julie Castillo pour Eau 47, 1 627 € à Sylvie Boussuge pour le Sivu scolaire, 2 014 € à Audrey Armellini pour Valorizon, 8 793 € à Michel Ponthoreau pour Territoires d'énergies, 1 449 € à Josiane Chopis et 2 898 € à José Balaguer pour Sabvao. La taxe Gémapi a été maintenue à 11,31 € par habitant. Le budget primitif s'équilibre en dépenses et en recettes à 10 703 767 € en fonctionnement et 4 927 694 € en investissement. Le budget de la MSP s'équilibre en dépenses et en recettes, pour la section fonctionnement à 264 678 € et à 770 061 € pour la section investissement. Quant à celui de la voirie, il s'équilibre en dépenses et en recettes pour la section d'exploitation à 130 000 €. Subventions École de Houeillès : 215 € pour son projet de sortie scolaire; Ecole du Grézet-Cavagnan : 585 € pour son séjour à Vieille-Aure dans les Pyrénées; Union bouliste argentonnaise : 413 € pour l'acquisition de matériel destiné à ses activités.

  • Dans la CCCLG, Trois champions de France de cyclo-cross

    IMG_7816.JPG

    «Les Coteaux et Landes de Gascogne sont une terre de champions cyclistes». Les résultats du championnat de France Ufolep de cyclo-cross qui s'est déroulé les 4 et 5 février autour du lac de Clarens de Casteljaloux le confirment une fois de plus. «À cette initiative exceptionnelle qui a réuni près de 800 compétiteurs, la communauté de communes (CCCLG) se devait de réunir les champions locaux qui se sont illustrés» a déclaré Raymond Girardi, samedi matin 18 février dans la maison communautaire. Autour des champions figuraient Julie Castillo, maire de Casteljaloux et conseillère départementale, son adjoint Laurent Ducasse, Jean-Paul Ounzari, président du cyclo club casteljalousain, Christine Merlin-Chabot vice-présidente de la CCCLG, Jean-Claude Daviaud, membre des commissions départementale et régionale Ufolep. «Sportivement et économiquement, la CCCLG est preneuse de tels évènements qui ont fait venir près de 3 000 personnes sur son territoire le temps d'un week-end» s'est félicité le président. «En honorant les champions locaux, on félicite aussi le club pour la qualité d'organisation». Julie Castillo et Christine Merlin-Chabot ont procédé à la remise des coffrets gourmands offerts par la communauté à tous les champions et médaillés en individuels ou par équipe. En individuel, c'est Jules Gautrais du cyclo sport casteljalousain qui a été mis à l'honneur avec sa victoire dans la catégorie U17. Le champion de France, élève de seconde, a avoué s'entraîner 8 heures par semaine et vise le titre sur route dans la catégorie des juniors en FFC. Trois autres médailles en individuels sont à mettre à l'actif des locaux du 47 : argent pour Dylan Valade (Haut-Agenais) dans les 30-39 ans, argent pour Samuel Pontreau (Tonneins) dans les 20-29 ans, bronze pour Johana Lalane (Pujols) dans les féminines. Par équipes. Dans les féminines, Marlène Cazassus et Caroline Ounzari (Casteljaloux) avec Johana Lalane (Pujols) sont championnes de France. Dans les 20-29 ans, Romain Pécondon (Le Mas), Samuel Pontreau et Guillaume Rodes (Tonneins) sont aussi champions de France.

  • A Grézet, Un régime d'aides pour l'accueil touristique est en place

    IMG_6676.JPG

    Lors du conseil communautaire des Coteaux et Landes de Gascogne (CCCLG) du lundi 30 janvier (Sud-Ouest du 2 février), les élus ont instauré un nouveau régime d'aide aux hébergements touristiques. Lors d'une conférence de presse à la maison communautaire, vendredi 10 février, le président Raymond Girardi en a précisé les objectifs et les modalités d'application. «Nous sommes la première et la seule communauté de communes dans le département à créer un tel régime d'aide à l'investissement pour le privé et le public» s'est félicité Raymond Girardi. «Depuis 2020 et 2021, la progression est de 31 % en nombre de nuitées hors Center Parcs» a déclaré le président. «Le travail réalisé pour un territoire à vocation touristique, ça paye. Mais à ce jour, le taux d'occupation est de 100 %, donc cela a conduit à une rupture avec des demandes d'accueil non satisfaites. Il faut donc augmenter le potentiel d'accueil sous toutes ces formes.» Le régime d'aide aux hébergements touristiques de la CCCLG qui est entré en vigueur au 1er février a trois objectifs : la création d'offres supplémentaires, l'extension de l'existant, l'amélioration de l'existant par l'augmentation de la qualité et l'obtention de labels et d'étoiles. «Pour prétendre au nouveau régime d'aide, il faut être adhérent à l'office de tourisme communautaire, justifier que l'hébergement est bien sur le territoire de la CCCLG, s'engager sur une amplitude d'ouverture du 1er mai au 30 septembre et enfin maintenir l'activité pendant 5 ans» a détaillé Raymond Girardi. Le régime d'aide doit porter sur un investissement d'au moins 20 000 €. La subvention sera de 15 % pour le privé et plafonné à 3 000 € par unité et 20 % pour le public et 4 000 € par unité. Le plafond pour une aide annuelle sera de 12 000 € pour le privé et 16 000 € pour le public soit 4 unités d'hébergement. «Une enveloppe de 50 000 € est déjà prévue sur le budget 2023 avec une taxe de séjour qui va passer de 7 000 € à 117 000 € avec l'apport du Center Parcs» a conclu Raymond Girardi en reconnaissant que des porteurs de projets ont déjà contacté la CCCLG.

  • A Grézet-Cavagnan, La colère de Julie Castillo

    IMG_6520.JPG

    Le conseil de la communauté de communes des Coteaux et Landes de Gascogne (CCCLG) s'est tenu lundi 30 janvier en fin de journée dans la salle de réunion de la maison communautaire. Le premier point à l'ordre du jour était le débat d'orientation budgétaire (DOB). Il s'est résumé à la présentation du document par le vice-président Bernard Massias et le directeur des services Dominique Zinck. Aymeric Dupuy, maire du Grézet, est cependant intervenu pour faire modifier le plafond annuel des travaux de voirie pour les communes. Il va donc passer de 5 000 € par an actuellement à 15 000 € sur deux ans. L'achat d'un drone à 2 500 € dans le programme d'investissement pour 2023 a suscité quelques interrogations de la part des élus. Raymond Girardi a insisté sur quelques données chiffrées : «La dotation globale de fonctionnement (DGF) baisse pour la 9e année consécutive. L'endettement s'établit à 178 € par habitant. Les dépenses réelles de fonctionnement devraient augmenter de 3%». «On va continuer sur cette voie d'une gestion rigoureuse et on n'aura pas à augmenter les impôts en 2023 car la dynamique des bases le fera d'elle-même» a conclu Raymond Girardi pour ce DOB. Le classement de l'Office de tourisme Une délibération suivante portait sur la demande de classement de l'Office de tourisme communautaire. Julie Castillo a demandé la parole à ce moment-là pour faire part de sa colère. «Du fait de la modification de la réglementation nationale, l'Office de tourisme communautaire a perdu son classement et rien n'a été fait depuis un an pour qu'il le retrouve. Ce n'est pas correct de se faire balader en disant on s'en occupe. Si l'Office de tourisme ne retrouve pas son classement en 1re catégorie, la ville de Casteljaloux ne sera plus classée tourisme et va perdre 200 000 € dans le prochain budget». Elle a conclu en reprenant le slogan de la CCCLG : «Coopérer à 27 et construire ensemble». Raymond Girardi, gêné, a reconnu que c'était dommageable et qu'avec Julie Castillo, ils allaient accélérer au maximum pour enclencher la procédure de classement de l'OT en 1re catégorie.

    Toutes les délibérations votées après le DOB l'ont été à l'unanimité. Un régime aux hébergements touristiques a été instauré par les élus. Il entrera en vigueur au 1er février et a pour objet de favoriser les projets de création, d'extension et de modernisation. La modification des statuts du SEML du Rieucourt a été adoptée. Il a surtout une fonction de suivi du Center Parcs Landes de Gascogne. Les élus ont pris acte de la communication du rapport d'observations définitives de la chambre régionale des comptes de Nouvelle Aquitaine relatif à l'organisation territoriale des soins de premiers secours. Petites villes de demain. Des demandes de subventions vont être déposées au titre du recrutement d'une cheffe de projet «Petites villes de demain» et «Opération de Revitalisation du territoire (ORT)». Motion pour une Unité d'Intervention et d'Instruction de la Sécurité Civile (UIISC). Le conseil communautaire soutient l'implantation de cette unité dans le sud du département sur le territoire de la CCCLG. Subventions. École de Sainte-Marthe : 160 € pour un transport; Club canin d'Antagnac : 278 € pour du matériel.

    Fonds de concours. Grézet-Cavagnan : 8 117 € pour un terrain multisports; Labastide-Castel-Amouroux : 14 200 € pour l'église; Bouglon : 20 000 € pour un espace de vie sociale.

    IMG_6521.JPG