G-P5Z9FR4YL1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Fourques sur Garonne - Page 4

  • A Fourques, Un cinéma sous les étoiles du parc des sports

    IMG_4248.JPG

    Une première séance de cinéma sous les étoiles s’est déroulée, mardi 18 juillet, sous les chênes du parc des Sports. À la nuit tombée, près d’une centaine de spectateurs ont récupéré des chaises de la salle municipale et se sont installés devant un écran géant blanc de neuf mètres sur quatre, installé quelques heures plus tôt par l’équipe du cinéma L’Utopie de Sainte-Livrade. Certains avaient même apporté leur chaise de camping ou leur relax. Le film au programme de la projection gratuite était «Le chêne», réalisé par Michel Seydoux et Laurent Charbonnier. Films tous publics « Depuis plus de 10 ans, chaque été, nous sillonnons le département avec notre écran et notre projecteur pour faire vivre, le temps d’une soirée, à un public de plus en plus nombreux, une séance de cinéma à la belle étoile. Nous diffusons des œuvres de qualité qui s’adressent à tous les publics », ont déclaré les responsables de l'Utopie de Sainte-Livrade. «Ce moment convivial représente pour notre commune un des événements majeurs de la saison d’animations estivales », a insisté le maire, Jacques Bilirit. Une deuxième séance de cinéma sous les étoiles aura lieu le vendredi 25 août avec le film «Les Minions 2».

  • A Fourques, Le point de compostage partagé a été inauguré

    IMG_2518.JPG

    «La matière organique est une ressource alors que pendant des années on en a fait un déchet», c’est désormais le plan d’action au quotidien dans la communauté Val de Garonne Agglomération (VGA). Le 16e point de compostage partagé, inauguré lundi matin 3 juillet, est situé derrière l'école, rue de la Citoyenneté à proximité de la mairie. Étaient présents : le maire Jacques Bilirit président de VGA, Anne-Marie Lalanne, conseillère municipale, Thierry Descomps des services techniques et Mylène Chassariaud, secrétaire de mairie. VGA était aussi représentée par la vice-présidente Marie-France Bonnaud, en charge du développement durable et Benjamin Verdan, chargé de mission. «Ce site de compostage partagé est un outil complémentaire dans la politique de réductions des déchets», a insisté Jacques Bilirit en rappelant l’échéancier avec au 1er janvier 2024, la tarification incitative. «Pour cela, les 30 % de réduction des bio déchets dans la poubelle noire, on doit les apporter au composteur partagé», a déclaré Marie-France Bonnaud. Benjamin Verdan, chargé de mission, a procédé à une démonstration de l’apport au composteur partagé, avec une signalétique qui oriente vers trois bacs. Un 2e site de compostage partagé sera installé en septembre à la halte nautique de Pont-des-Sables.

  • A Fourques, Au fil des chants a donné son premier concert

    IMG_2485.JPG

    De «l'hymne à la nuit» de Jean-Philippe Rameau au Gospel «Oh Happy Day», la chorale «Au fil des chants» a présenté son premier concert dans l'église Notre Dame samedi 1er juillet. Sur le thème de l'amour, les 30 choristes ont interprété une dizaine de chants sous la conduite du chef de chœur Emmanuel Cecchin.

  • A Fourques, La rectrice, les écoliers et la danse

    IMG_1544.JPG

    «Notre école, faisons-la ensemble». Telle est la démarche portée par l'Education Nationale dans le cadre des travaux du Conseil National de la Refondation. Jeudi matin 8 juin, la rencontre d'Anne Bisagni-Faure, rectrice de la région académique Nouvelle-Aquitaine, avec les écoliers des cours moyens 1 et 2 de l'école primaire en est une illustration au niveau local. Il y avait aussi Christophe Combes, inspecteur de la circonscription (IEN), Jacques Bilirit, maire, Séverine Keller, directrice de l'école, Stéphane Lepetit, maître de la classe, Jean Birepinte, président de la section Arac, Jean Masse, danseur professionnel de la compagnie Epiphane et des parents d'élèves. «Un bal populaire et un café solidaires», tel est le titre du projet présenté par l'école de Fourques qui fait partie des 78 validés en Nouvelle-Aquitaine (7 en Lot-et-Garonne) et financés par le fonds d'innovation pédagogique. En fin de rencontre jeudi matin, la directrice Séverine Keller a d'ailleurs reçu des mains de la rectrice la dotation de 5 000 € sur le projet danse estimé à 10 000 €. «Face à l'éloignement de l'offre culturelle et artistique, l'école a souhaité, dans le cadre du projet de l'établissement scolaire, organiser un bal populaire qui permettrait l'apprentissage des danses de salon par un intervenant extérieur de la compagnie Epiphane» a déclaré la directrice. «En parallèle, les élèves ont développé leurs connaissances de l'histoire du village et créé des liens intergénérationnels grâce à l'organisation d'un café solidaire». Ce parcours d'éducation artistique et culturelle a mobilisé tous les élèves de la petite section au CM2. Le temps fort de la matinée de jeudi restera la démonstration d'une danse apprise par les écoliers, le cercle circassien, avec au final une invitation aux personnalités. Tous se sont prêtés bien volontiers aux évolutions. «On est fier de vous accompagner. Ce que vous avez gagné là dans la relation garçon fille, il faudra le continuer» a conclu la rectrice lors de la phase d'échanges. «Nous ne sommes qu'au début de l'histoire» a insisté le maire.

  • A Fourques, Ce sera donc "Café du Canal"

    Noms du Café résultats 10 juin 2023.jpg

    C'est lors de l'avant-première du café, samedi 10 juin en soirée, que le nouveau nom du café du village a été choisi. «Après la phase des propositions depuis le 2 juin (notre édition du 6 juin), voilà venue la phase du vote définitif avec la présélection des 10 noms ayant obtenu le plus de suffrages sur les 94» a déclaré Loïc Stellino, membre de la commission café. Des grains de blé pour voter Dans son discours d'accueil, le maire Jacques Bilirit s'est félicité de la démarche participative mise en place. «On cherche à apprendre en avançant» a-t-il déclaré. Une cinquantaine de personnes étaient présentes samedi en fin de journée pour le vote définitif en faveur du nouveau nom. «Bien peu d'intérêt de la part des habitants car cela représente moins de 5 % de la population» ont constaté certains. Le principe du vote proposé samedi était pour le moins original. 10 pichets avec sur chacun un des 10 noms issus de la phase de proposition étaient placés sur des tables. Les participants au vote devaient dans un premier temps se regrouper autour du nom préféré avant qu'un rapporteur ne défende le nom au micro devant l'assistance. C'est ainsi que le nom «Canal café» a été assimilé à «Bagdag café», la proposition «Fourquet's» a renvoyé à une allusion «humoristique», et ainsi de suite. Pour voter définitivement , les participants ont versé dans chaque pichet plus ou moins de grains de blé en fonction de leur choix. Au moment de la pesée finale, c'est le nom «Café du Canal» qui est arrivé en tête avec 1,7 kilogramme devant le nom «Fourquet's» avec 1,540 kilogramme et «Le Petit Fourquais» avec 700 grammes. Le nom «Fourquet's» semblait avoir la préférence au cours des derniers jours mais des fuites dans les dernières minutes semblent avoir provoqué une réaction en faveur d'un nom plus consensuel par rapport au patrimoine paysager local. C'est donc sous le nom «Café du Canal» que le projet va poursuivre son chemin avec le calendrier annoncé par le maire : en juillet, retour du permis de construire; 2e semestre 2023, début des travaux après l'appel d’offres aux entreprises.